Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

De Ziguinchor où il battait campagne, Me Madické s’est exprimé sur sa relation avec Me Abdoulaye Wade. Il s’est dit prêt à venir répondre à l’invite du ‘’Pape du Sopi’’ qui veut rencontrer les candidats de l’opposition engagés dans la présidentielle.

Madické Niang ne garde aucune forme de rancune ou de sentiments négatifs à l’endroit d’Abdoulaye Wade. Je continue de lui vouer la même considération et la même affection. Chaque fois qu’il faut le rencontrer, je n’hésiterai pas à le faire. Il le mérite doublement pour tout ce qu’il a donné au Sénégal, mais aussi il le mérite de par nos relations personnelles. Personne ne peut oublier la proximité que j’ai entretenue avec lui. Donc, pour toutes ces raisons, c’est sûr que j’irai à sa rencontre quand je serai à Dakar. Comme il a dit qu’il veut rencontrer tous les candidats de l’opposition, il n’y en a que 4 et Madické en fait partie. Je suis prêt à le rencontrer. Il n’y a aucune forme de déshonneur si je cherche à le voir directement et que je ne le rencontre pas. L’Islam dit que quand il y a une petite divergence entre deux personnes, celle qui prend l’initiative de faire taire cette divergence va recevoir les bénédictions et les faveurs les plus importantes du Créateur. Je suis un musulman. Abdoulaye Wade est mon aîné. Il me revient, en tant que son jeune frère, d’aller à sa rencontre. Même s’il n’avait pas émis le désir de rencontrer tous les candidats, je dis qu’il n’y a aucun déshonneur pour dire : Madické Niang a cherché à le voir, mais il ne l’a pas reçu. Les Sénégalais diront que Madické a fait son devoir. Maintenant, comme il dit les candidats, il n’y a aucun problème. Je voudrais aussi vous garantir que jamais je n’aurai des appréciations négatives à l’endroit d’Abdoulaye Wade. Quel que soit son attitude à mon égard. Je n’aurai jamais à répondre à une appréciation négative. S’il réunit tous les Sénégalais dans une place publique pour dire que des paroles négatives à mon encontre, je ne répondrai pas ou je ne dirai que du bien de Wade. Il n’y a pas de place à la rancune, à l’animosité, à l’esprit de revanche, de sentiment négatif dans mon cœur à l’endroit de Wade.

Publicité
Publicité

                                                                                                                                       Assane SEYE-Senegal7

 

 

 

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE