Partager

Ça chauffe entre le maire de Mbacké et les travailleurs municipaux qui ont observé hier, in arrêt de travail pour les retards de salaires récurrents. Cet arrêt de travail a mis le maire Abdou Mbacké Ndao dans  tous ses états.

Les usagées venus se procurer des pièces d’état civil à la mairie de Mbacké ont dû rebrousser chemin. En effet, les agents municipaux ont observé un arrêt de travail inopiné. Ils dénoncent les retards de salaires récurrents. « Jusqu’au moment où l’on parle, les salaires du mois de janvier ne sont pas encore payés. Et ce qui nous dérange, c’est le manque d’information de la part de notre tutelle. Nous avons observé ce sit-in pour les amener au moins à nous expliquer les raisons de ce retards », a lancé un agent. Ces agents, dont la masse salariale est estimée à 12 millions pourraient reprendre le travail mais à condition qu’ils soient bien informés de ce quoi se passe au niveau du trésor public et de la mairie. Et près d’une cinquantaine de personnes sont concernées par cette situation qui arrive souvent en fin d’année budgétaire. »

Sauf que l’édile de la commune n’a pas du tout apprécié l’arrêt de travail des agents municipaux de Mbacké. Pour Serigne Abdou Ndao, ces agents agissent dans une illégalité totale. Il informe même que les salaires sont en train d’être payés. « Cette ville est remplie de gens cruels et méchants qui ne cherchent que le mal partout. Le préfet comme les services peuvent attester le bon travail que la nouvelle équipe municipale est en train d’abattre. Malheureusement, on travaille avec des gens qui cherchent le, mal, partout », a lancé le maire réagissant ainsi sur l’arrêt de travail des agents municipaux de Mbacké qui dénonce le non-paiement de leurs salaire du mois de janvier