Partager

Malick Gakou, leader du Grand parti, a profité de la venue à Mbacké de la coalition du Non pour inaugurer sa permanence. C’est une manière pour lui de massifier sa formation politique qui en est à ses premiers pas. « Nous avons l’ambition de devenir le premier parti du Sénégal » dira-t-il, face à la presse.

Interpellé sur les raisons de son engagement au niveau de la coalition du Non, le responsable politique de Guédiawaye déclare ne trouver aucun point pertinent dans la réforme du Président Macky Sall. « Le référendum du 20 mars consacre le recul de la démocratie, menace l’avenir  des générations futures  de ce pays. Il est à  porte-à-faux avec les intérêts supérieurs de la nation Sénégalaise. Ce référendum sera combattu ».

Malick Gakou était à Mbacké en compagnie de plusieurs responsables de l’opposition. Il y avait notamment Idrissa Seck, Pape Diop, Amsatou Sow Sidibé etc…

Seydina Mouhamed Diouf

LAISSER UN COMMENTAIRE