Partager

Mamadou Lamine Dianté n’est forcément satisfait des annonces du président de la République dans son discours du Nouvel an dans le domaine de l’éducation. D’après le syndicaliste, malgré les moult accords signés, le gouvernement ne fait rien pour les tenir.

« Nous avons les accords de février 2014 qui ne sont toujours pas respectés par le gouvernement. L’année dernière, on avait fait une grève de 2 mois et demi et le Premier ministre avait donné des gages pour sauver l’année au mois de mai. On l’a accepté mais on s’est rendu compte qu’aujourd’hui le statu quo perdurait. Lorsque Macky Sall nous a reçus, il a donné des directives au gouvernement de respecter ses engagements, mais rien n’y fait », se désole Mamadou Lamine Dianté dans les colonnes de Le Quotidien.

Selon le coordonnateur du Grand cadre, malgré les engagements du président de la République, pas grand chose n’a bougé. « Nous sommes en janvier et il n’en est rien. On a va déposer un préavis de grève, la semaine prochaine. Dans son adresse du nouvel an, Macky Sall s’est réjoui des actes de validation d’enseignants vacataires. Avant le discours, le gouvernement a signé quelques actes de validation. C’est trop peu pour s’en glorifier », conclut Mamadou Lamine Dianté.