Partager

Pour  Moustapha Diakhaté, président du Groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar, le chef de l’État sera tenu de respecter l’avis que le Conseil constitutionnel lui donnera. Une conclusion déjà faite par Ismaëla Madior Fall, sur le caractère exécutoire de la décision que rendrait le Conseil constitutionnel quand l’avis de celui-ci sera sollicité par Macky Sall, il y a quelques jours sur la Rfm.

« Moi, je ne suis pas juriste, je suis un politique, très attaché à la Constitution de mon pays. Cela, je le partage avec beaucoup de Sénégalais. Il ne faut pas l’oublier, le 23 juin 2011, les Sénégalais étaient descendus en bloc dans la rue pour défendre la Constitution, c’est une première en Afrique. C’est cette Constitution qui oblige, de mon point de vue, le président de la République à consulter le Conseil constitutionnel en matière de réforme constitutionnelle », a-t-il estimé dans le journal Sud Quotidien. Le parlementaire pense également que « C’est cette même Constitution qui donne au Conseil constitutionnel le devoir de donner son avis au président de la République quand il le consulte. Et, le président de la République est tenu de respecter l’avis du Conseil constitutionnel, quel qu’il soit ».

LAISSER UN COMMENTAIRE