Partager
ANNONCE

Les populations qui éprouvent des difficultés pour s’approvisionner en eau doivent garder leur mal en patience. Car le ministre de l’hydraulique a soutenu à l’Assemblée nationale que les besoins en eau se sont multipliés. Mansour Faye explique qu’il faut attendre la fin des travaux de l’usine de Keur Momar Sarr 3 pour mettre fin à ce calvaire. « Ce que nous disposons aujourd’hui ne peut couvrir tout Dakar,  on donne à une heure une zone et couper pour les autres. C’est une façon de réguler pour servir à  tout le monde en attendant de terminer les projets entamés », dit le ministre de l’hydraulique

Senegal7

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE