Partager

Ça ne va pas en Mauritanie. La Président du Sénat, Mouhsen  Ould El Haj s’est précipitamment rendu à Dakar avant-hier, rapportent plusieurs médias mauritaniens. Ce départ brusque et inexpliqué survient dans un contexte de crise institutionnelle grave.

Contre toute attente, le Sénat a voté  pour une majorité de 33 sur 56 contre le projet de réforme constitutionnelle qui fait suite aux concertations nationales, lesquelles avaient prévues la suppression du Sénat et d’autres institutions importantes du pays. Depuis, le pays est sous tension. Le Président mauritanien, Mohamed Ould Aziz s’est calfeutré dans un silence. Il compte tenir une conférence de presse demain mercredi pour s’exprimer sur la question.

Deux officiers de l’Armée ont été arrêtés et certains pensent que cela pourrait ne pas être étranger à cette situation. Du côté du pouvoir, des enquêtes seraient diligentées pour identifier les sénateurs qui ont voté Non. Des représailles sont annoncées et cela pourrait expliquer la réaction du président du Sénat, qui s’est réfugié à Dakar.

LAISSER UN COMMENTAIRE