Partager
ANNONCE

Me Mame Adama Gueye, coordonnateur de la Plateforme « Avenir Senegal bi nu beg», invité, ce dimanche 12 février de Mamoudou Ibra Kane, dans l’émission «Grand-Jury», sur la Rfm est d’avis que seules les assises de la Justice Sénégalaise peuvent venir à bout des maux de ce secteur.

«Pour venir à bout des maux qui compromettent la Justice Sénégalaise, il faut comme avait annoncé le Garde des Sceaux le 28 janvier 2016, organiser les assises de la Justice.  Ce, de manière inclusive, avec tous les acteurs, afin que la  tutelle ne soit plus la cheville ouvrière du secteur», a-t-il déclaré.

Sur la démission du magistrat Ibrahima Hamidou Déme, du Conseil Supérieur de la Magistrature, Me Adama Gueye est d’avis que «ce dernier n’a pas violé l’obligation de réserve, mais plutôt dénoncé ce qui, à ses yeux, ne va pas faire avancer la Justice et c’est une bonne opportunité à saisir».

Avant de poursuivre que «la démission du magistrat Déme est un bel exemple. C’est une première et, ce n’est pas la première fois que des gens dénoncent  le fonctionnement de la Justice Sénégalaise».

Dans le même ordre, il déplore le fait que le ministre de la Justice parle de sanction contre le magistrat Déme par ses pairs.

Senegal7

 

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE