Partager

Le Directeur général de la Loterie nationale sénégalaise (Lonase), Amadou Samba Kane, qui reprochait à son successeur Baila Wane de ne pas respecter les règles de passation des marchés publics ne fait pas mieux.
A côté des deux grosses condamnations que la justice lui a infligées, Amadou Samba Kane a été freiné par la Direction centrale des marchés publics (Dcmp) et l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) qui se sont opposées à un marché de gré à gré que la société voulait passer en convoquant un monopole qui ne disait pas son nom.
Selon les informations de Libération, la Lonase voulait passer un gré à gré de 309,4 millions de FCfa avec la société Hpc pour la mise en œuvre du projet d’automatisation de ses caisses sous la plateforme Sage Frp 1000. Pour faire avaler la pilule à la Dcmp et à l’Armp, Amadou Samba Kane et ses services ont tenté de faire croire que Hpc détenait le monopole pour cette solution.
Un argument que la Dcmp n’a pas partagé car elle estime qu’en l’espèce à la place d’un monopole de droit, Hpc est plutôt «en situation de monopole de fait qui ne peut donner lieu à une contractualisation de marché par gré à gré». Ce que l’Armp a confirmé en s’opposant aux tentations de la Lonase.

LAISSER UN COMMENTAIRE