Partager
Publicité

José Mourinho n’a pas tari d’éloges sur Paul Pogba, capitaine et buteur pour Manchester United, vendredi, face à Leicester (2-1) en ouverture de la saison de Premier League.
La relation orageuse entre José Mourinho et Paul Pogba a bien évolué ces dernières semaines. C’est bien en tant que titulaire et avec le brassard de capitaine que le champion du monde français a débuté la première partie de la saison de Premier League, vendredi, face à Leicester (2-1). Alors que des rumeurs continuent d’affluer autour d’un intérêt du FC Barcelone, le « Special One » a ainsi marqué sa confiance, et peut-être même son affection, pour l’ancien milieu de terrain de la Juventus. Cette connivence était loin d’être évidente il y a peu, alors que le numéro 6 mancunien était encore préposé au banc de touche sur décision de son manager.

Il a été fantastique, avec une contribution incroyable

Pogba l’a récompensé de ce choix fort, quelques jours seulement après son retour à l’entraînement. Mourinho n’en revenait ainsi pas que son joueur ait pu tenir 80 minutes à plein régime ou presque, face aux Foxes, tout en étant décisif (c’est lui qui a ouvert le score sur penalty dès la 3e minute) et satisfaisant sur le pré. « Paul Pogba a été un monstre. On pensait qu’il pourrait jouer une heure, mais il a tenu 20 minutes de plus. Il a été fantastique, avec une contribution incroyable. Son énergie disparaissait néanmoins et on était en danger, c’est pour ça que je l’ai sorti. Mais si j’avais pu, j’aurais sorti 5 ou 6 joueurs tellement l’équipe était fatiguée. C’est la première fois que cela m’arrive dans ma carrière », a expliqué le Portugais, dépité face aux limites de son équipe, au micro de la BBC.

Publicité

Un mois après le sacre mondial de l’équipe de France en Russie, Paul Pogba se retrouve à nouveau dans un rôle-clé. Manchester United n’ayant pas pu se renforcer avant la clôture du marché des transferts jeudi dernier, le Français sera plus que jamais attendu comme l’un des hommes providentiels des Red Devils. Le voilà avec une semaine de préparation pleine devant lui avant le prochain match de sa formation, dimanche, sur la pelouse de Brighton, pour amorcer une montée en puissance dont aura bien besoin son équipe.

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE