Partager

Abordant avec notre confrère de Sud Fm, l’affaire Petro Tim, sur laquelle, il dit s’être prononcé convoqué par l’Ofnac où il a répété et réitéré ses propos, l’Inspecteur principal des impôts et domaines, devenu depuis un an, président du parti Patriote du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef-les Patriotes), estime que c’est un frère du président de la République qui est dans une entreprise qui s’appelle Petro Tim.

Il y a suspect», soutient-il, en pensant que l’administration fiscale devrait immédiatement marquer au rouge.

«Quand on vous dit Petro Tim est une filiale de Petro Asia Ressource. Qui, elle-même, est une filiale de Petro Asia Limited, tous basées aux îles Caïman qui est un paradis fiscal ? Et, dans le processus de fabrication et de création de ces sociétés, ce qui est bizarre, on a d’abord crée Peto Tim Sénégal pour ensuite s’envoler, quelques mois plus tard, dans un paradis fiscal pour créer d’autres entreprises mères. Ça aurait dû être un premier clignotant pour l’administration Sénégal pour dire attention», révèle le secrétaire général honoraire du Syndicat des agents des impôts et domaines.

Expliquant à cet effet sa position, M. Sonko, d’après qui Petro Tim est une société-écran, de rapper : «Jusqu’à présent, personne ne peut nous dire qu’est-ce que Petro Tim a dû donner comme ticket d’entrée pour se faire concéder une licence d’exploitation de pétrole. Et, cette entreprise se retourne, après qu’on lui ait signé ce décret».

LAISSER UN COMMENTAIRE