Partager

Connu pour son attitude zen, Ousmane Tanor Dieng est en train de verser insidieusement ver l’escalade verbale. Diplomate de formation, il ne sortait jamais de gros mots. Mais de plus en plus, il semble perdre son sang-froid face à l’offensive de Khalifa Sall et Cie.

Clôturant la rencontre du Secrétariat exécutif national du PS qu’il a convoqué en catastrophe hier, le président du HCCT ne s’est pas empêché de décocher des flèches en direction des militants rebelles au sein du parti. “Rien ne peut m’ébranler, j’ai tellement vu de choses que personne, ni rien ne peut me dévier de ma voie. Parmi ceux qui s’agitent, certains très proches, ils ont retourné leurs vestes, c’est leur affaire. Aujourd’hui, ce que Khalifa et consorts sont en train de faire, c’est irresponsable. Ils ont choisi leur chemin, nous avons le nôtre et les Sénégalais jugeront”, a déclaré en substance Ousmane Tanor Dieng qui a rappelé que son compagnonnage avec Benno a été décidé par les instances de base du PS et que rien ne le déviera de ce chemin.

Ousmane Tanor Dieng présidait la réunion du Secrétariat exécutif national du PS à laquelle a pris part Barthélémy Dias, proche de Kahlifa Sall. Ce dernier arrivé sur les lieux avec deux gardes du corps a été interdit de prise de parole quand il a voulu faire une déclaration. Dès sa sortie de la salle, il s’est dirigé vers le grand portail pour s’adresser aux journalistes. Des responsables socialistes et les gros bras le suivirent pour s’opposer à ce qu’il fasse sa déclaration.

LAISSER UNE RÉPONSE