Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Les Sénégalais   attendent avec beaucoup de réserve la prochaine présidentielle car trop de zones d’ombre continuent de plomber le processus électoral. L’opposition et le pouvoir se regardent toujours en chiens de faïence et chaque camp campe sur ses positions. Devant un peuple qui ne dort plus d’un sommeil du juste, renseigne DakarTimes.

Publicité

L’élection présidentielle de 2019 pourrait être l’une des plus agitées et des plus incertaines au Sénégal, depuis l’indépendance. Non pas parce qu’elle sera très ouverte ,-ce qui est une evidence-mais parce qu’elle se présente avec plusieurs inconnues qui pourraient  constituer des équations quasiment insolubles, aussi bien pour le Pouvoir  que pour l’Opposition.(…).Les alliances se font et se défont au gré des recompositions politiques.les mouvements de soutien au Chef de l’les mouvements de soutien au Chef de l’Etat fleurissent comme des champignons. L’opposition montre toujours des signes de faiblesse qui n’augurent rien de bon pour la régulation du jeu politique. Le fichier électoral reste entier en termes d’opacité. Aly Ngouye Ndiaye est contesté en tant que ministre de l’intérieur. Le peuple Sénégalais se retrouve désabusé par des politique qui se tirent dessus sans tenir compte de lui qui est dépositaire de la légitimité populaire. Pour sûr, tous les  ingrédients sont réunis pour une prochaine élection présidentielle empreinte d’incertitudes.

Assane SEYE-Senegal7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE