Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Au lendemain de la réélection de Macky Sall pour un mandat de cinq ans, nombreux sont les Sénégalais qui ont cru dur comme fer que «le Président réélu va gracier Khalifa Sall, comme ce fut le cas avec Karim Wade». Cependant, en se fiant aux révélations de Barthélemy Dias, le lieutenant de l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall va-t-il cracher sur une grâce présidentielle ?

Macky avait annoncé la couleur

Dans un article titré «Karim Wade, le retour» ?, Jeune Afrique avait rapporté dans son édition que le Président Macky Sall se dit prêt à amnistier Karim Wade. Et que la mesure pourrait concerner aussi Khalifa Sall.

Mais, selon l’hebdomadaire panafricain, le chef de l’État fixe une condition : il ne prendrait cette décision qu’après sa réélection.

Les confidences de Khalifa à Barthelemy

Publicité
Publicité 1

Selon le maire de Sacré-Cœur/Mermoz qui a rendu visite récemment à son mentor, en prison : «j’ai dit à Khalifa que Macky vous a emprisonné grâce à vos ambitions. J’espère qu’il va vous libérer vu qu’il a son deuxième mandat».

Toujours, selon les propos de Barthélemy Dias, Khalifa Sall semble accepter ce qui lui est arrivé, estimant du reste que ce qui lui est arrivé n’est autre que la volonté de Dieu.

«Je ne demande pas d’aide, que Dieu me donne la force de purger ma peine», a confié Khalifa Sall à Barthélemy Dias.

Suffisant pour se poser la question : «est ce que Khalifa Sall ne va-t-il pas cracher sur la présidentielle» ?

En tout cas, cette interrogation aura sa réponse dans un futur proche car, il se susurre que le désormais ex-maire de Dakar, pourrait être gracié dans la cadre de la fête de l’Indépendance. Dans cette période, le chef de l’Etat gracie un nombre important de citoyens partout à travers le pays. C’est-à-dire, dans les différentes prisons du pays.
senegal7

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE