Partager

Adrien Rabiot a livré une performance XXL face au FC Barcelone mardi soir (4-0). Meilleur milieu de terrain de la rencontre, il vient peut-être de gagner ses galons de titulaire incontournable.

Il y a des images qui marquent une rencontre. Celle entre le PSG et le FC Barcelone en a offert plusieurs qui ont ravi les supporters parisiens. Voir Presnel Kimpembe s’imposer avec autorité devant Lionel Messi en est une. Admirer Adrien Rabiot forcer la perte de balle de la Pulga pour amener le but de Draxler également. Le milieu de terrain parisien, âgé de 21 ans, a multiplié les actions de classe, défensivement comme offensivement. Messi a eu affaire à lui à plusieurs reprises et il en est rarement sorti gagnant. Même chose pour Busquets ou André Gomes.

Pourtant, le carton jaune récolté dès la 3e minute laissait craindre le pire pour celui qui récupérait le poste de Thiago Motta, suspendu. Son tacle par-derrière sur Neymar sera sa seule erreur de la rencontre, tant il a rayonné par la suite sur l’entrejeu. Impressionnant dans les duels, il a récupéré 12 ballons, soit le meilleur score parmi les 22 acteurs de la rencontres. Il a habilement géré le tempo de la rencontre, alternant prises de risques et passes latérales. Un match parfaitement maîtrisé, qui a rappelé que Rabiot n’est pas du genre à être écrasé par l’enjeu.

Rabiot aime les gros

Rappelez-vous la saison passée. En déplacement au Real Madrid, en phase de poules, le PSG perd vite Verratti sur blessure au quart d’heure de jeu. Rabiot a pris le relais avec une efficacité et une sérénité impressionnantes. Rebelote face à Chelsea en 8e de finale, où, outre son but, il avait brillé par sa science du jeu, gagnant notamment du temps précieux en fin de rencontre avec quelques chevauchées intéressantes.

Le volume de jeu de Rabiot a de quoi faire réfléchir Unai Emery en vue du match retour. Thiago Motta sera de retour de suspension, et, sauf blessure, postulera à une place dans le onze. Or, le match qui attend le PSG au Camp Nou dans trois semaines demandera une défense de tous les instants et un impact dans les duels, soit ce qu’a montré Rabiot mardi soir. Le match fondateur d’un tournant décisif dans la carrière du milieu français ?