Partager

Le Directeur de la Senelec était hier l’hôte à déjeuner de la “Table de la Presse” présidée par Issa Sall de “Nouvel Horizon”. Une occasion saisie par Mouhamadou Makhtar Cissé Cissé pour passer en revue les grands projets de sa société.

En plus de la baisse prochaine de 10% du prix de l’électricité, l’invité d’honneur de la “Table de la Presse” a révélé l’adoption d’un nouveau plan pour le secteur de électricité, dénommé ” Plan Yessal”, en remplacement du “Plan Takkal” du régime précédent. Montant de ce nouveau plan: “835 milliards de FCfa d’investissement, dont 600 milliards déjà mobilisés”.

Signe d’une santé financière retrouvée, la Senelec a contribué à son financement à hauteur de 23 milliards au titre de la participation de l’Etat, la Boad et la Banque mondiale ont mis chacune sur la table la rondelette somme de 25 milliards de FCfa. Le reste du financement est complété par d’autres partenaires institutionnels et privés.

Avec un bénéfice net régulier depuis 3 ans, la boite dirigée par Makhtar Cissé contribue fortement aux recettes fiscales et douanières avec pas moins de 60 milliards de FCfa par an dans les caisses de l’Etat, se classant juste derrière Sonatel qui occupe la première place.

En termes de perspective, ne soyez pas étonnés de voir demain la Senelec investir dans le secteur de la télécommunications. Avec un réseau de fibre optique qui s’étend sur des centaines de kilomètres à travers le pays, la Société nationale d’électricité a toute les capacités pour faire de la Téléphonie et de l’Internet. Demain, la licence Senelec ? L’hôtel de la “Table de la Presse” se garde, pour l’instant , de répondre par l’affirmative.

(Source: L’Obs)

LAISSER UNE RÉPONSE