Partager
ANNONCE

Sven Mary, l’avocat de Salah Abdeslam, s’est exprimé à la presse après la séance de la chambre de conseil de Bruxelles. L’affaire a été reportée au 7 avril.

« Salah a exprimé le souhait de vous faire part qu’il voulait partir en France le plus vite possible », a indiqué Sven Mary à la presse, qui précise qu’il envisage maintenant de rencontrer la juge d’instruction pour qu’elle ne s’oppose plus à l’extradition du terroriste présumé.

Pour rappel, Salah Abdeslam n’était pas présent à la chambre du conseil. Le report demandé par l’avocat pour étudier le dossier a donc été accepté.
L’avocat s’était déjà exprimé mercredi soir au micro d’un journaliste d’Europe 1, précisant que son client avait cessé de collaborer avec les enquêteurs.

« Il voulait d’abord me voir. Je ne voudrais pas qu’il se referme pour plein de choses. Et se refermer, ça nous mettrait encore devant d’autres Zaventem et d’autres Bataclan et c’est peut-être cela que je veux éviter. »

« Il se remet petit à petit de sa blessure, qui n’était pas une blessure grave. Il reprend du poil de la bête », avait-il expliqué.
7sur7.be

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE