Partager

 

Les salles de sport sont à la mode. Mais il semble y avoir une constante. On y fait des rencontres parfois insistantes. Parce qu’elles ne sont plus ringardes provocateurs et autres habits de sport, les filles qui ont fait irruption dans ce beau monde jadis plein de « testostérone ». Aujourd’hui, des sénégalaises sont devenues de grandes habituées des « gymnases » où elles réussissent aussi à nouer des relations amoureuses. Désormais, le fitness est en train de prendre le pas sur la plage. Ces 5 dernières années, les salles de sport se sont multipliées dans la capitale sénégalaise. Ce n’est plus un mâle nécessaire. Le journal Le Quotidien a fait un  tour dans ce monde où se gonflent les muscles de l’amour.

Senegal7

 

LAISSER UN COMMENTAIRE