Partager
Le Scientifique-Senegal7.com

Le cancer de la peau est un cancer très répandu qui peut notamment être causé par une  surexposition au soleil. Mais comment le reconnaître et comment se traite-t-il ? Explications.

Le cancer de la peau, qu’est-ce que c’est ?

l existe deux types de cancers de la peau, les mélanomes et non-mélanomes. La forme la plus souvent diagnostiquée est le cancer de catégorie non-mélanome. Toutefois, le mélanome constitue la forme la plus grave. – les non-mélanomes : Ce type de cancer n’entraîne que rarement un décès, c’est pourquoi on en parle moins souvent. Les deux formes les plus courantes de non-mélanomes sont le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire. Ils surviennent habituellement chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Le carcinome basocellulaire constitue à lui seul 90% des cancers de la peau et est généralement diagnostiqué après 50 ans. Ce cancer se forme dans la couche la plus profonde de l’épiderme et cause une lésion de quelques millimètres de diamètre de couleur chair ou rosée qui ne guérit et ne disparaît pas. Il touche souvent le visage. Enfin le carcinome spinocellulaire, que l’on rencontre plutôt à partir de 60 ans, se développe dans des couches plus superficielles de l’épiderme. Il est capable de générer des métastases bien que cela reste rare. – Les mélanomes : Le mélanome parfois dit malin, est un cancer peu fréquent mais grave. Il se forme dans les mélanocytes, c’est-à-dire les cellules qui génèrent la mélanine, le pigment qui se trouve dans la peau et les yeux. Le mélanome peut survenir quel que soit l’âge et peut progresser vite et générer des métastases. Il peut être traité avec succès à condition qu’il soit diagnostiqué tôt. Actuellement, il est responsable de 75% des décès causés par un cancer de la peau.

Causes : Quels sont les facteurs de risque du cancer de la peau ?

Le principal facteur favorisant la survenue du cancer de la peau est la surexposition aux rayons ultraviolets (UV) du soleil. Les risques sont d’autant plus accrus lorsque les expositions sont prolongées, intenses, et notamment chez les personnes à peaux claires. Vient ensuite l’exposition à des sources artificielles de radiations ultraviolettes, c’est-à-dire les lampes solaires des salons de bronzage. Il est important de noter que l’exposition aux rayons UV a des effets cumulatifs. En effet, les dommages causés à la peau commencent en bas âge, et même s’ils ne sont pas visibles ou ressentis, s’amplifient au cours de l’existence. Le contact prolongé de la peau avec des produits chimiques, notamment dans le cadre d’un travail, peut aussi être facteur de cancer de la peau. Les carcinomes (non-mélanomes) sont généralement causés par des expositions fréquentes et continues au soleil, tandis que les mélanomes sont eux le fruit de courtes, mais intenses expositions au soleil, celles qui provoquent des coups de soleil. Le type de peau ainsi que la présence de grains de beauté peuvent être liés à un risque accru de cancer.

Traitement : comment soigner le cancer de la peau ?

Dès l’apparition de tout signe suspect, il est important d’aller consulter rapidement un médecin. Généralement, le cancer de la peau est traité à l’aide d’une intervention chirurgicale. Elle consiste à extraire la tumeur cancéreuse, après avoir effectué une anesthésie locale. Lorsque le cancer est de très petite taille, ou qu’il s’agit de lésions précancéreuses, on détruit les tissus malades par un froid extrême à l’aide d’azote liquide.  Le prélèvement effectué lors de l’intervention permet de réaliser des analyses et de préciser le diagnostic, notamment sur le type de cancer. Dans le cas de métastases ou de réapparition potentielle, la radiothérapie ainsi que la chimiothérapie peuvent être employées. La radiothérapie consiste à détruire les cellules cancéreuses à l’aide de radiations électro-magnétiques en tentant d’épargner les tissus sains. Pour la chimiothérapie, il en existe deux types. La première dite chimiothérapie topique consiste à appliquer des médicaments directement sur la zone atteinte durant plusieurs semaines. La chimiothérapie systémique consiste elle, à utiliser par injection ou sous forme de comprimés, des substances chimiques dans le but de cibler et de tuer ou endommager des cellules qui se divisent trop vite. Elle est utilisée le plus souvent lorsque le cancer est à un stade de dissémination métastatique. Même s’il le patient peut paraître guéri après opération, il existe un risque que des cellules cancéreuses se soient détachées et aient envahi les tissus adjacents. C’est pourquoi une surface additionnelle est souvent retirée autour des tumeurs afin de réduire le risque de récidive. Il est aussi possible de recourir à une greffe, qui consiste à prélever de la peau saine du patient pour l’implanter là où les cellules cancéreuses ont été prélevées. Cependant, le meilleur traitement étant la prévention du cancer de la peau, mieux vaut utiliser de la crème solaire et éviter de s’exposer entre midi et 16h. Ces conseils sont particulièrement valables chez les plus jeunes, nourrissons, enfants et adolescents, dont la peau est très fragile.

Le Scientifique avec Genside decouverte-Senegal7.com

LAISSER UNE RÉPONSE