Partager

Longtemps monopolisé par les deux principales coalitions « Manko » de l’opposition et « Bennoo » du pouvoir, le paysage politique sénégalais est en passe de connaître une troisième voie.

En conférence de presse mercredi à Dakar, l’ancienne ministre Me Aissata Tall Sall Rechercher Aissata Tall Sall a déclaré que son mouvement « Osez Rechercher Osez L’avenir » n’est ni de « Manko » ni de « Bennoo ».

«Le samedi 20 mai 2017, il sera effectivement lancé le mouvement politique ‘’Oser l’avenir’’, prend-t-elle date. Ce mouvement n’est pas sorti du néant, bien au contraire, il résulte d’une longue et très mure réflexion d’hommes et de femmes. Certains novices en politique, d’autres rompus à la pratique politique, mais tous convaincus qu’une autre voie politique doit être définie et tracée pour le Sénégal.», a déclaré la mairesse de Podor (nord).

Poursuivant, la responsable socialiste prend ses distances par rapport aux deux principales coalitions («ni de Mankoo ni de Bennoo»), la maire de Podor dégage une troisième voie, «celle-là même de l’assumation de son identité politique, celle-là même qui proposera au Sénégal et aux Sénégalais l’alternative d’un choix clair».

À ce propos, elle note que «notre ambition est de faire renouer les Sénégalais avec la politique dans toute son essence, j’allais dire dans toute sa noblesse, projette-t-elle. Nous pensons que cela est possible et nous y travaillerons avec toutes les forces qui y croient. « Oser l’avenir », conscient de tout cela, remplira sa part de devoir avec courage, avec clarté et avec détermination.»

Un choix fort de cette dame de faire qui rappelle la manière qui a été celle du nouveau et jeune Président français Emmanuel Macron. Même si elle a vite fait de dégager en touche les interpellations des journalistes sur la ressemblance. « Pourquoi Macron, pourquoi pas tous ce qui ont fait ainsi avant lui. Par exemple le Président du Benin (Patrice Tallon, ndlr). Mais il faut retenir que le seul model qui compte pour nous est celui sénégalais », a-t-elle soutenu.

– Gadio, Baldé, Guirassy aussi prennent la 3e voie

D’autres qui ne se retrouvent non plus ni dans Bennoo Bokk Yakaar (pouvoir) ni dans Manko Taxawu Senegaal (opposition), c’est ces anciens ministres de Wade. Cheikh Tidiane Gadio , Abdoulaye Baldé, Moustapha Bamba Guirassy, Marième Wane Ly, ainsi que d’autres mouvements affiliés ont lancé, hier, une nouvelle coalition qui se veut un pôle alternatif.

Une troisième voie, comme celle empruntée par le leader de Osez Rechercher Osez l’avenir. Mais pour le moment, la coalition lancée n’a pas encore d’appellation et attend la confirmation de la participation de certains de ses membres dont Cheikh Baye Mamoune Niasse et Ibrahima Abou Nguet.

Sidy Djimby Ndao, Dakar