Partager

Le député Cheikh Seck ne doute pas une seule fois de la culpabilité de Bamba Fall et du rôle qu’il aurait tenu dans l’affaire de l’attaque de la Maison du parti, le 5 mars 2016. Le maire de Ndindi l’a fait savoir dans un entretien au quotidien Lobservateur, ce mardi.

«Les gens disent ce qu’ils veulent. Celui qui minimise les évènements du 5 mars n’était pas à la Maison du parti, parce qu’il pouvait y avoir mort d’homme. On a vu des gens armés, déterminés et qui ne font pas partie du parti. Des nervis qu’on a recrutés, payés, drogués et qui étaient en train d’attaquer d’honnêtes citoyens dans un parti organisé», a tonné le député Cheikh Seck qui charge encore le maire de la Médina.

Mais à l’en croire, la plainte contre X ne visait pas Bamba Fall, «même si dans une disposition on a évoqué le nom de Bamba Fall, parce que Bamba Fall, tout le monde l’a vu à l’action, donner des instructions aux nervis. On a vu des nervis qui, après, ont dit qu’ils étaient venus pour un travail bien déterminé. Nous étions au courant de cette réunion au niveau de la piscine olympique la veille. Voilà des faits qui sont établis et sur lesquels nous ne pouvons pas ne pas porter plainte», justifie-t-il.

 

Auteur: Seneweb News

LAISSER UNE RÉPONSE