Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

En visite d’évaluation au stade Lat Dior de THies dans la capitale du rail, le président de la Fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor a affirmé que le stade est fin prêt pour accueillir les lions pour la double confrontation de l’équipe nationale du Sénégal.

Désormais la balle est dans le camp de la Confédération africaine de football (CAF) pour l’organisation, au stade Lat Dior de Thiès, du match Sénégal/Madagascar le 23 mars prochain, comptant pour la sixième et dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

Publicité

« L’idée d’organiser un match international ici à Thiès vient d’un contexte particulier où notre équipe nationale est déjà qualifiée à la phase finale de la CAN Egypte 2019 mais doit aussi jouer la dernière journée du groupe A ainsi qu’un match amical qui devrait l’opposer au Mali. (Aussi) notre équipe nationale des moins de 23 ans (U23) doit affronter celle de la Guinée en match retour des éliminatoires de la CAN de cette catégorie, le 24 mars 2019. Face à ce calendrier chargé mais aussi pour matérialiser la volonté de délocaliser des matchs de l’équipe A en région afin de permettre aux populations de l’intérieur de voir notre équipe nationale et de faire corps avec elle, avons décidé de jouer au stade Lat Dior. Nous sommes déterminés pour y arriver mais bien entendu si toutes les conditions sont réunies », rappelle Me Augustin Senghor, président de la Fédération sénégalaise de football (FSF),« Pour jouer un match officiel international, indique-t-il, il y a un cahier de charges à remplir, fixé dans un cadre réglementaire par la FIFA et la CAF. C’est pourquoi en rapport avec le ministère des Sports, plusieurs visites y ont été effectuées pour faire l’état des lieux, le suivi de l’avancement des travaux et à l’issue de chaque visite, des recommandations ont été faites et transmises aux services compétents pour faire un suivi. Nous voudrions en profiter pour saluer l’investissement des autorités locales qu’elles soient municipales ou déconcentrées. Grâce à ces instructions données par le ministre, beaucoup d’actions ont été entreprises pour lever les contraintes et manquements. » Et, ajoute-t-il : « Notre dernière visite nous a donnée beaucoup de satisfaction en termes d’avancées et laisse augurer sous réserve que la CAF puisse valider par son homologation de ce stade. »Senegal7 avec Wiwsports (Djily Mbayang Mbaye)

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE