Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

La question du couplage des élections locales et législatives continuent de faire couler beaucoup d’encres et de salives au sein de l’espace politique sénégalais. Si d’aucuns jugent l’idée du parlementaire et avocate, Me Aissata Tall Sall pertinente, d’autres comme le Pr en Doit pénal, Iba Barry Camara soutiennent que « cette proposition est motivée par le fait que la période soit favorable à la majorité présidentielle« . Car dit-il dans un entretien accordé à Senegal7, ils (majorité) viennent d’obtenir plus de 58 % des suffrages de l’élection présidentielle du 24 février. Regardez

Publicité

Birama THIOR / Senegal7

 

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE