Partager

M. Ngom était destiné à une carrière d’ingénieur, selon les souhaits de son père. C’est ainsi que ce dernier s’occupe de toutes les démarches et modalités nécessaires, pour l’inscrire à l’E.S.P en France, où il devait vivre à l’internat. Nous sommes en 1976, année d’obtention de son BEP Mécanique au Lycée Technique André Peytavin de Saint-Louis du Sénégal.


Babacar Ngom PDG SEDIMA par rewmi99
Cependant, contre toute attente et à quelques mois de son départ, M. NGOM, pourtant passionné de mécanique, renonce à, ce qui était considéré comme une opportunité pour lui et une fierté pour ses parents, aller poursuivre ses études supérieures dans l’Hexagone.

Il expliquera plus tard son choix, par le coup du destin et le besoin d’indépendance qui l’avait toujours animé.

Avec quelques peines et incompréhensions de la part de ses parents, il parvient tant bien que mal, à les convaincre qu’il voulait rester dans son pays et se mettre à son compte.

D’autres activités étaient bien en vue à l’époque, mais guidé par son amour pour l’élevage et son goût pour le poulet et les oeufs, il prend la ferme décision de démarrer par un poulailler. Dès lors, il se rend au Centre National d’Aviculture pour récolter des informations. Il s’ensuivra l’installation de son poulailler et le démarrage de ses activités dans la maison familiale en construction à Guédiawaye. Avec 120 poussins, l’investissement de départ lui a couté 60.000FCFA. Ainsi, nous sommes toujours en 1976 lorsque, sans le savoir, M. NGOM se traçait une belle carrière professionnelle dans le secteur avicole.

S’imposant une ligne de conduite, il travaille d’arrache-pied et consent à d’énormes sacrifices. Au fur et à mesure, la production de poulets de chair et d’oeufs s’agrandit et la SEDIMA est créée le 26 août 1988 sous forme de GIE. Son entreprise prospère et se diversifie, elle se transforme au fil du temps:

 1992 — SARL au capital de 50 millions et démarrage de l’activité d’accouvage avec une capacité de 3 millions de poussins l’an
 2000 — Diversification en reproduction
 2002 — Augmentation du capital à 500 millions
 2010 — Mise en place d’une usine moderne de fabrication d’aliment en granulé pour volaille et bétail avec une capacité de 200.000T/an
 2011 — Extension de la capacité de production de poussins à 14 millions d’unités par an
 2013 — Augmentation du capital à 2 milliards

Pionnier dans le secteur de l’aviculture au Sénégal, M. NGOM en est le leader aujourd’hui à travers son groupe SEDIMA, qui emploie actuellement plus de 300 personnes et fait un chiffre d’affaires annuel de 15 milliards de FCFA.
Par ailleurs, M. NGOM est un serial entrepreneur. Il a créé une société immobilière dénommée SPI en 2001, puis BATIX, spécialisée dans la construction en 2012.

synapsecenter

LAISSER UN COMMENTAIRE