Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Le mort brutale du président directeur général (PDG) du groupe de presse Walfadjiri Sidy lamine Niass, a suscité moult commentaires. Depuis mardi 4 décembre, les opinions se choquent et s’entrechoque au sein de l’espace public sénégalais. Mais l’intervention de son frère Amed Khalifa Niass hier soir, faisant état du décès du « Mollah » à cause d’un « maraboutage » a sonné comme un coup de foudre. Dans une interview accordée à Senegal7, le prêcheur Oustaz Alioune Sall donne son point de vue. Regardez 

Publicité

Birama THIOR / Senegal7

 

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE