Partager

Les auditions sur le viol de la fillette d’un an et 6 mois se poursuivent au Commissariat du 1er arrondissement de Thiès. Les membres de la famille et les proches font des va-et-vient, mais ils peinent à convaincre les enquêteurs.

En effet, rapporte «L’Observateur», les enquêteurs ont relevé plusieurs contradictions dans les déclarations des personnes auditionnés. Et toute porte à croire qu’ils chercheraient à protéger l’auteur de l’acte ignoble qui serait, souffle-t-on, un membre de la famille.

Déjà auditionné, ce dernier est décrit comme un homosexuel et pédophile notoire qui a des penchants pour les enfants. A en croire le journal, il lui arrive de recevoir dans sa chambre des garçons mineurs. L’audition de la mère de la victime risque de faire tomber le masque. Celle-ci placée sous surveillance médicale aux côtés de sa fille à l’hôpital régional, est présentée comme la clé de cette enquête. Affaire à suivre.