Partager
ANNONCE

C’est l’hypothèse la plus plausible car depuis al décision prise par Me Abdoulaye Wade, ancien Président du Sénégal de se ranger aux côtés de Mankoo, l’opposition dite la plus significative, le pouvoir en place a remis au goût du jour, le rapport du Fesman.

Wade crédité même de conduire la liste nationale de cette coalition aux législatives, n’est guerre apprécié par les tenants du pouvoir, le chef de l’Etat, Macky Sall en tête.

Le dossier «Fesman» ravivé   

 Au sein de la mouvance présidentielle, on déterre un dossier vieux de 5 ans, le Fesman pour montrer à Wade ses errements alors qu’il était à la tête du pays. Parce que dit-on, 105 milliards F Cfa auraient été dépensés dans le cadre du Fesman, alors que le coût initial aurait été estimé à 5 milliards.

Pour y voir plus clair dans l’organisation du Fesman, dont la gestion est imputée à la fille de Me Wade, Sindiély,  le dossier est confié à l’Inspection générale d’Etat.

Et selon le ministre de la Culture, au terme du processus, le dossier sera remis à qui de droit, en l’occurrence le Président de la République, qui pourra le déclassifier afin que tout le monde soit au courant des résultats de l’investigation.

Pour les sanctions, Mbagnick Ndiaye ajoute qu’au regard des réglementations de la gestion financière, il y a des sanctions qui, forcément, découlent de fautes lourdes.

Sindiely en prison ?

ANNONCE

Déjà, avant que les vérificateurs de l’Etat ne dévoilent les résultats de leur travail, du côté du pouvoir en place, on fait déjà cas de manquements graves dans l’organisation du Fesman, avec des dizaines de milliards partis en l’air.

C’est en ce sens, que le pouvoir en place joue sur la conscience du Pape du Sopi pour lui faire chanter. Soit renoncer à ses ambitions politiques et voir sa fille libre, soit s’entêtement au point que sa fille, Sindiely se retrouve dans les liens de la prévention.

Tout compte fait, remettre au goût du jour l’affaire du Fesman, ressemblerait à mettre une épée de damoclès au-dessus de la tête de Me Wade.

Macky avait mis sous le coude le rapport du Fesman

Abdallah Dionne avait reconnu que Macky Sall avait mis le coude sur le rapport de l’IGE ayant trait à la gestion du Fesman car, socialement, il est difficile de mettre en prison Sindiely Wade dans un contexte où son frère, Karim Wade était déjà̀ en prison.

Effectivement, si le rapport avait été́ transmis à la Justice, Sindiely et un autre homme d’affaires très connus seraient en détention.

Pour vous donner une idée, l’IGE a accusé Sindiely d’avoir personnellement détourné́ 400 millions de FCfa. Ce, à côté des milliards dilapidés par sa faute. Les vérificateurs ont d’ailleurs demandé que la fille de Wade soit poursuivie pour détournement tout comme cet homme d’affaires qui a offert 1,2 milliard à Me Wade pour l’achat de son terrain au virage.

Interrogé par l’IGE, ce dernier qui a manipulé sans contrôle 15 milliards de FCfa dans le cadre du FESMAN a juré que ce montant payé par cheque Ecobank était un prêt. Mais l’IGE planche plutôt pour une retro commission. L’avenir nous édifiera….

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE