Partager
ANNONCE

L’Alliance des forces de progrès (AFP), de Moustapha Niasse, risque de disparaitre à Ziguinchor. C’est Ousmane Ndiadé, responsable à la vie politique dudit parti, qui  a donné l’information à nos confrères de Rewmi. Il a décrié la manière dont le parti de Moustapha Niasse est en train de disparait dans la capitale du Sud à cause son responsable régional,Alphonse Bouer. «Tous les ministres, députés, directeurs généraux, Pca (akkniouamndombo tank nieup) de la région s’activent à la massification et à la consolidation des acquis de leur formation politique, au moment où le nôtre joue des coudes et veut le plus que possible passer inaperçu. Tous ceux qui sont cités en haut, parrainent des finales de zone, des groupements féminins, cherchent des financements, animent des causeries, tiennent des points de presse, rien de tout cela pour notre responsable », déplore M. Ndiadé, qui ajoute que la léthargie fragilise de plus en plus le parti des progressistes. « On ne demandera pas à Monsieur Bouer d’organiser un meeting, c’est évident qu’il en est incapable, lui et ses mousquetaires. Ils ont fait entrer l’Afp dans la clandestinité ! Ça fait belle lurette qu’on n’a pas entendu un militant de l’Afp dans une des émissions politiques des radios locales. Un petit défi serait pour lui déplacer le Kilimandjaro : Tenir une réunion de 30 personnes et demander à ceux qui l’entourent que chacun d’entre eux viennent avec une seule personne.

 

 

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE