Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Le président Macky Sall et son homologue gambien ont co-présidé mardi à Banjul le Conseil présidentiel sénégalo-gambien. Une occasion bien saisie par Adama Barro pour consolider ses relations avec le Sénégal.

Après deux décennies perdues, c’est le moment de se défaire. « Il nous faut accélérer et intensifier notre coopération » a déclaré le chef d’Etat gambien à l’ouverture de cette première session du Conseil présidentiel sénégalo-gambien.

Poursuivant son argumentaire, le président Barro « s’est félicité de l’implication du Sénégal au sein de la mission de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest » avant de rappeler « la riche tradition » du pays de son hôte depuis 1960.

La Gambie, renchérit Barro, « peut apprendre de l’expérience du Sénégal ».

Publicité
Publicité

Instauré en mars 2017 lors de la visite du président Barro à Dakar, le Conseil présidentiel sénégalo-gambien « doit se réunir tous les six mois alternativement à Gambie et au Sénégal ». Affaire de se pencher « sur les questions d’intérêt bilatérales et donner des orientations aux deux gouvernements ».


Birama THIOR

 

 

Publicité
Publicité

SENEGAL7TV

LAISSER UN COMMENTAIRE