Partager

De plus en plus de personnalités du régime prennent en bandoulière ce slogan fort prisé pour prévenir les manifestants contre le vote du projet de loi sur le parrainage des candidatures  de la prochaine présidentielle. Aminata Touré, l’ancien premier ministre est d’avis que « force restera à la loi ».Ce qui veut tout dire, en l’espèce.

Les enseignants de Ziguinchor viennent de subir  les pires grenades lacrymogènes de l’histoire de leurs revendications syndicales. Ils ont en effet  été mâtés comme pas possible. Aujourd’hui, à quelques 48 heures du vote du projet de loi sur le parrainage des candidatures, Aminata Touré brandit cette épée de Damoclès suspendue sur la tête  des manifestants contre cette « disposition » en passe d’être avalisée à l’hémicycle. Mimi est claire et nette dans son propos : « Ne jouons pas à nous faire peur. Ces cris d’orfraie, on les entend depuis 2012.Les Sénégalais sont des gens raisonnables. Ils ne suivront pas ces gens. Il faut que les gens exercent leurs droits démocratiques en respectant les droits des autres. Force restera à la loi. Je suggère à ceux qui veulent manifester de respecter les lois et les règlements », prévient-elle sur les colonnes de nos confrères de Walf.net.

Senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE