Partager

Le jeune Serigne Abdou Hakim Mbacké a été arrêté par les limiers de Thiès à bord d’un véhicule pour conduite sans permis. Attrait devant le tribunal de Thiès, il a écopé d’un mois ferme. Ce que ses proches ont refusé en décidant d’élire domicile devant  la prison de jour comme de nuit. Ainsi, cette forte pression a fini par payer car  le jeune religieux a obtenu sa libération. Qu’en sera-t-il donc des autres sénégalais emprisonnés !

Le fils de Serigne Mourtada Mbacké, Serigne Abdou Hakim Mbacké vient d’être élargi de prison. Arrêté jeudi dernier pour conduite sans permis ni assurance et autres documents de véhicule, le jeune chef religieux a été jugé et condamné à 1 mois ferme, ce mercredi devant le tribunal de Thiès. Seulement ses proches qui faisaient le pied de grue de jour comme de nuit devant la prison de Thiès ont fini par obtenir sa libération. Pendant ce temps, d’autres sénégalais  continent de purger leurs peines sans aucun égard de la part des autorités pénitentiaires. Voilà pourquoi au Sénégal, il y a des citoyens de première et de seconde zone. Où va donc  notre pays !

Senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE