Partager

Au Sénégal, les résultats du Baccalauréat ne dépassent pas les 50%. Depuis une dizaine d’années, le taux de réussite tourne autour de 30%, indique Vox Populi.

 Faible niveau des élèves, mauvaise formation des enseignants, non respect du quantum horaire ? Voilà autant d’interrogations qui restent sans réponse.
Ce qui fait qu’en dehors de 2006 avec un taux de 42,15%, le taux de réussite dépasse à peine les 30%.
«Un élève sur trois échoue, c’est une situation extrêmement difficile», reconnaît Ngary Faye, Inspecteur d’Académie de Dakar.
Interrogé par nos confrères, Cheikh Mbow de la Cosydep indexe «un déficit d’horaires cumulés, ce qui a impacté sur les résultats». «Il faut un ndëpp national autour des examens», préconise Saourou Sène, Sg du Saems-Cusems.
Pour le Bac de cette année, Oumar Bâ, directeur de l’enseignement moyen-secondaire, «les élèves sont moins performants que l’année dernière».

LAISSER UN COMMENTAIRE