Partager
Publicité

La démission de Mame Mbaye Niang ne doit pas faire oublier l’ampleur du scandale que constitue l’affaire du Prodac. C’est la conviction de Babacar Ba, le président du Forum du justiciable. Selon lui, le Procureur doit s’autosaisir afin de faire toute la lumière sur cette affaire.

Le Procureur doit suivre les recommandations de l’inspection générale des finances (Igf) dans l’affaire du Prodac. C’est ce que prône Babacar Ba du Forum du justiciable qui pense que la démission de Mame Mbaye Niang ne suffit pas simplement à régler cette affaire. «C’est un scandale que nous dénonçons et que nous regrettons. Mais aujourd’hui, les Sénégalais ont besoin d’être édifiés dans cette affaire. Et seule l’ouverture d’une information judiciaire peut satisfaire ce besoin. Et je pense que l’Igf a fait son travail, c’est une inspection qui bénéficie d’une notoriété. Donc si un tel corps a fait son travail et émis des recommandations allant dans le sens de l’ouverture d’une information judiciaire, c’est parce que c’est quelque chose de très important », déclare-t-il. Et de poursuivre : «le Procureur de la République, en tant que avocat de la société, est dans l’obligation d’ouvrir une information pour édifier les Sénégalais. Et ce serait vraiment regrettable que dans une affaire qui concerne l’argent du contribuable, que le Procureur de la République refuse d’ouvrir une information judiciaire». A l’en croire, ce serait tout simplement «scandaleux».
Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE