Partager
Publicité

L’Alliance des syndicats de la santé (Asas)/And Gueusseum durcit le ton pour exiger le respect des accords signés avec le gouvernement.  Mballo Dia Thiam, le secrétaire général de l’Asas, et ses camarades ont encore décrété 72 heures de grève. Cette fois-ci, il n’y aura pas de service minimum. Les urgences seront cependant assurées. C’est le  douzième plan d’actions du regroupement syndical qui prend ainsi effet, informe le journal L’As.

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE