Partager
ANNONCE

Le Conseil d’administration de la Société africaine de raffinage (Sar), réuni hier, lundi 13 novembre, a approuvé le financement de 46 milliards de francs Cfa promis par Locafrique pour accompagner le programme de modernisation et d’expansion de la société dont il détient désormais 34%, acquis de Saudi Bin Laden.

Selon Libération, Locafrique Holding va bientôt devenir actionnaire majoritaire puisqu’il va finaliser avec l’État, lors du conseil du 14 décembre, l’acquisition de 17% supplémentaires du capital de la Sar.

Locafrique, qui aura donc 51%, s’est engagé, selon le journal, à mobiliser les financements nécessaires pour accompagner les autres projets de la Sar.

Dans tous les cas, rapporte Libération, les administrateurs de la société exigent une meilleure gouvernance, surtout en matière d’achats de gaz, de brut et de fuel pour la Senelec.

Senegal7

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE