Partager
Publicité

Birahim Seck, nouveau  Coordonnateur du Forum Civil  a démarré son magistère sur des chapeaux de roue. Selon lui, le Chef de l’Etat doit lever le coude sur les dossiers concernant  la  reddition des comptes sur les dossiers Bictogo, le Coud ou Pétro-Tim, entre autres.

Birahim Seck du Forum Civil et son équipe ont démarré leur magistère dans leur croisade contre l’impunité en ce qui concerne la reddition des comptes. La conférence de presse d’hier de son nouveau coordonnateur, Birahim Seck, a été un condensé de rappels de marchés publics qui n’ont pas connu de suite. Même la récente transmission du Rapport 2016 de l’office national contre la corruption (Ofnac) au Président Macky Sall ne satisfait pas cette section sénégalaise de Transparency international. « L’intérêt, pour nous, n’est pas la transmission du rapport au Chef de l’Etat, mais son contenu. Un certain nombre de plaintes ont été déposées à l’Ofnac  sur  Pétro-Tim. L’équipe sortante, celle dirigée par Nafi Ngom Keita, avait commencé à éplucher la question jusqu’à un certain niveau .Est-ce que le rapport de l’Ofnac va traiter de cette question ? Des gens ont porté plainte dans l’affaire Bictogo. Est-ce que ça va ressortir ? Et la deuxième phase de contrôle concernant le Centre des œuvres universitaires de Dakar, s’est demandé le coordonnateur. Pour lui, la dernière publication de l’Ofnac, sous l’égide de Mme Diakhaté, était une « enquête sur l’état de  la corruption au sénégal », mais pas un rapport d’enquête de Seynabou Ndiaye Diakhaté transmis au président aura toutes les réponses (…), rapporte Enquête. On veut que le Président lève le coude sur ces dossiers et qu’il renoue avec les pratiques et principes de la bonne gouvernance qu’il a développés au début de son mandat. (…).

Publicité

Assane SEYE-Senegal7

 

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE