Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Après son départ de la primature en 2014, Mimi Touré, n’a pas eu de promotion politique de son rang. A par «Envoyée Spéciale ». Cela est vu comme étant une manière de ne pas rester les mains croisées aux cotés du chef de l’Etat. Eût égard à son engagement politiques et ses ambitions, elle a été mise à mal avec le chef de l’Etat. Des faucons ont vite fait de travailler l’oreille du maître que la dame nommée Premier ministre, veut sa place. Ses proches ont démenti cela à la place publique. Dés lors ce fut que des déboires pour Mimi.

…Traquenards et déceptions

Malgré ses preuves de loyauté et de combativités pour le triomphe de Macky Sall, Mimi Touré après avoir été limogée de la station primatoriale est larguée et quasiment méprisée. Les faucons et les proches du président de la République ont réussi encore à lui faire un bébé dans le dos. Alors que ce premier gouvernement de Macky II, tout le monde la voyait aux Affaires étrangères en plus d’un titre de Ministre d’Etat, Mimi pour les intimes, a été évincée de la liste à la dernière minute. Son absence dans le gouvernement de Dionne a étonné tout le monde.

Battue lors des dernières locales par le maire de Dakar Khalifa Sall, elle avait ruminé sa colère en silence en attendant les événements futurs. Ses relations avec le président Macky Sall avaient connu un coup de froid à l’issue des investitures lors des législatives, mais aussi du précédent gouvernement de Mohamed Boune Abdallah Dionne. Ses différentes déconvenues politiques aux senteurs de trahison l’avaient poussée à geler ses activités au sein de l’Apr. Un coup de fil puis une audience avec Macky Sall avait fait revenir à de meilleurs sentiments Mimi Touré. Elle avait ainsi quitté Grand-Yoff après les locales pour aller militer à Kaolack.

Publicité
Publicité

D’ores et déjà, elle a été tout le temps aux côtés de Macky Sall et a su adresser les bons conseils et les décisions adéquates. Mimi Touré a aussi dirigé la campagne de parrainage et a récolté plus de 2 millions de parrains pour le candidat de la majorité. A côté de ces dispositifs politiques, elle a eu des positions de combat très efficaces contre les ténors de l’opposition. L’envoyée spéciale du chef de l’Etat a toujours été au charbon pour le défendre.

Lors de la dernière présidentielle, elle a toujours été aux cotés du candidat Mavky Sall jusqu’à la victoire finale.

Et si Mimi Touré n’était pas nommée…

En 2014, dés son départ de la primature par un coup de force, beaucoup de citoyens ont pensé que l’ancien Premier ministre allait créer un mouvement au sein de l’Apr pour faire face à Macky Sall.

«Mimi migni niow » cette expression devenue célèbre grâce à l’humoriste Kouthia avait son sens. En effet, Aminata Touré, ancien PM du Sénégal ne se laissera pas faire.

Restée calme et silencieuse après la mise en place du nouveau gouvernement, il est sur qu’elle comptait faire face à ses opposants politiques.

Aujourd’hui, avec sa nomination, sans pour le dire, elle compte davantage s’engager aux cotés du chef de l’Etat, Macky Sall. Ainsi, Macky Sall sauva son compagnonnage avec la «dame de fer ».
senegal7

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE