Partager

Les choses se précisent de jour en jour car  « la lutte à mort » que se livrent les responsables apèristes se dévoile au gré des événements internes à la majorité. Les partisans du ministre Mame Mbaye Niang ne cherchent pas de midi à quatorze heures. Selon eux, Amadou Bâ serait à l’origine des bisbilles de leur mentor, détaille EnQuête.

Face à la presse, hier, les affidés du ministre démissionnaire, Mame Mbaye Niang n’ont pas versé dans la dentelle pour épingler Amadou Bâ, ministre de l’Economie, des Finances et du Plan qu’ils accusent d’être à l’origine des déboires de leur responsable. Selon eux, ce complot politique dont serait victime leur leader ne serait que l’œuvre dûment élaborée de l’argentier de l’Etat. Car le pré-rapport de l’Inspection général des Fiances (Igf) a été fuité à partir du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan. Ainsi pour le porte parole des souteneurs de Mame Mbaye Niang, Pierre Jo Ndiaye, « publier le rapport en cours de finalisation est tout sauf professionnel. En ce sens que la procédure donne la possibilité à toute personne ayant été citée de répondre pour se défendre avant une quelconque publication du rapport définitif ».Et d’ajouter : « Il est clair que Mame Mbaye Niang n’est ni de près ni de loin mêlé à ce scandale financier », peste Pierre. Ndiaye. Dire que  cette « lutte à mort » entre le coordonnateur des Parcelles Assainies et Mame Mbaye Niang ne plaide guère en faveur d’un camp apèriste disposé à décrocher un second mandat à son mentor, le Président Macky.

Senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE