Partager
ANNONCE

L’avocat Me Assane Dioma s’est prononcé sur le drame du stade Demba Diop du 15 juillet 2017. Le défenseur des droits de l’Homme indique que les organisateurs de la ligue professionnel ou certains supporters pourraient être inquiétés après enquête.

Joint par le quotidien L’As, Me Assane Dioma souligne dans les colonnes du journal:  » Il y a eu morts d’hommes et des blessés. Le nouveau code pénal classe ce genre de faits dans le volet de mise en danger de personnes ou de vies humaines. De ce fait, ce qui dans l’ancien code était d’homicide volontaire ou des blessures volontaires, devient de l’homicide « .

Par ailleurs peuvent être inquiétés pour ces délits, ceux qui avaient la mission de concevoir, d’exécuter et de gérer l’événement comme l’organisateur de la ligue professionnelle.  » Il y a aussi l’action des supporters. L’enquête doit aussi voir s’il n’y a aucune faille dans l’organisation et si toutes les mesures ont été prises « , éclaire t-il dans les pages de la même source

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE