Partager
Le 1er ministre du Sénégal Mahammad Boun Abdallah Dionne
Le 1er ministre du Sénégal Mahammad Boun Abdallah Dionne
Publicité Home Page
Publicité 3

Quand ça chauffe, c’est Dionne qui va au front pour prêter main forte à ses ministres. Mais au-delà de l’action gouvernementale, la question est de savoir si le Premier ministre  est éminemment  politique au point de pouvoir mener Macky à un second mandat.

Publicité

Le Premier ministre Boune Abdallah Dionne est un Expert international en Administration publique. Pétri d’expérience en raison de son cursus exemplaire  et du Plan Sénégal Emergent (Pse) qu’il pilotait bien avant sa consécration à la tête de la primature, Dionne est a la limite défini comme un  technocrate fait. Aujourd’hui Premier ministre, il trône au poste très stratégique de chef du gouvernement. Mais un poste  sujet à caution en raison surtout de sa dimension politique. Le poste de premier ministre est un véritable fusible sous nos cieux. En général, il ne dure que le temps d’une rose.  C’est une station gouvernementale mais aussi un poste éminemment politique. Evidemment tous les Pm ne sont pas forcément politiques mais pour la plupart, ils le demeurent. Sous Wade, cinq Pm ont défilé. Il s’agit respectivement de Moustapha Niass, Mame Madior Boy, Idrissa Seck, Macky Sall et Souleymane N’déné N’diaye. Et aujourd’hui à mi-mandat, Macky égrène déjà trois Pm. Il s’agit en l’occurrence d’Abdoul Mbaye, Mimi Toure et Boune Abdallah Dione. Ce qui laisse penser que la station  de Pm est sujette à caution. On a tout comme l’impression que sa précarité tient surtout à sa proximité avec le président de la République. Pour Dionne défini comme un technocrate fait, il prête main forte à ces ministres et reste loyal vis-à-vis du chef de l’Etat. Il est arrivé à éteindre plusieurs « foyers de tensions » sur le plan national. Mais sur le plan politique, Dionne adopte une   neutralité payante qui ne l’expose guère aux affres des politiciens véreux de son propre camp qui peuvent à tout moment le mettre en mal avec son chef. Il s’acquitte brillamment de son poste de chef de gouvernement tout en attendant de Macky des « ordres politiques »à exécuter et qui font de lui  le  numéro 2 virtuel de l’Alliance pour la République (Apr). Dionne colle donc bien à son poste.

Publicité

Senegal7.com

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE