Partager

L’ancien Dg de la Sapco et non moins membre fondateur de l’Apr a alerté vendredi le Président Macky Sall sur les risques pour lui de perdre la commune de Diarrère aux prochaines joutes électorales.

Selon Dr Paul Faye qui est par ailleurs Maitre de conférence à l’Ucad, les contreperformances de la mouvance présidentielle dans cette collectivité locale dirigée par Mme Thérèse Faye Diouf de la Cojer, est inquiétante.
Dans la foulée, il a précisé que l’Apr qui est la locomotive de la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby) ne cesse d’enregistrer depuis 2014 de faibles taux de réussite aux différentes élections dans la commune de Diarrère.

« De 75% aux locales de 2009, ce taux est passé à 51% aux élections communales de 2014 », a-t-il déclaré.

Dans une étude « sans complaisance  » sur les résultats de Benno Bokk Yaakaar (Bby) dans la région de Fatick transmis à qui de droit mais dont Dakarmidi a pu se procurer une copie, l’enseignant-chercheur explique les raisons de la montée en puissance de l’opposition dans le Sine notamment à Diarrrère.

A l’en croire, cette chute libre du parti dans cette localité est essentiellement dûe aux ralliements à la cause de la coalition Manko Taxawu Sénégaal de pans entiers de frustrés en provenance du Ps et surtout de l’Apr.

Cette coalition qui est désormais la deuxième force politique dans la localité après Benno Bokk Yaakaar (Bby) a même bousculé la hiérarchie dans plusieurs villages tels que Sobème, Mbassis, Diarrère, Bicol, Sanghaté… en engrangeant un total de 450 voix représentant 15,5% de l’électorat nonobstant le score des autres coalitions qui est de 30%, soit 878 voix.

Le département de Fatick qui veut réélire le Président Macky Sall avec un score d’au moins 70%, a du pain sur la planche quant au sait que celui-ci avait pratiquement bavé au premier tour de la présidentielle de 2012 en décrochant à l’arrachée que 49% des voix dans son propre fief.

LAISSER UN COMMENTAIRE