Partager

Tous les agents de l’Office du baccalauréats qui ont été mis en cause dans l’affaire de la fraude à l’examen ont bénéficié d’un non-lieu avant d’être remis en liberté, rapporte Walf Tv.
Mais les parents d’élèves ne démordent pas et appellent l’Etat à prendre ses responsabilités pour que de pareils dysfonctionnements ne se reproduisent plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE