Partager
Publicité

L’orpailleur Idrissa Diallo a été atteint par balle à l’épaule par des malfrats. Ces hommes armés et encagoulés ont voulu mettre la main sur l’or et les billets de banque que transportaient le sieur Diallo et trois de ses compagnons à bord de moto.

Idrissa Diallo s’est sauvé de justesse. Tout est passé sur la route latéritique reliant  le village de Mako à la commune de Tenkoto (région de Kédougou). C’est jeudi dernier, vers les coup de 21 heures, moment choisi par M. Diallo pour écouler son or qu’il rencontra sur son chemin les trois malfrats armés. « Ils ont tendu une embuscade à l’orpailleur Idrissa Diallo qui a refusé d’immobiliser sa moto, à leur injonction. Les malfrats vont alors ouvrir le feu et Diallo ne devra la vie qu’à la maladresse des voyous, dont l’un parviendra à l’atteindre à l’épaule » nous apprend l’Observateur. Le journal d’ajouter:  » Malgré sa blessure, l’orpailleur a, dans une farouche instinct de survie, trouvé les ressources nécessaires pour appuyer sur l’accélérateur« .

Kédougou:

Publicité

A noter que trois autres orpailleurs qui ont suivi la scène à bord de motos, ont profité du tumulte pour appliquer la règle du sauve-qui-peut. Craignant d’être retrouvés sur place par les forces de sécurité, les malfrats ont fondu dans les buissons.

Les gendarmes de la légion Est, déployés sur place, n’ont pu que constater les faits. Toutefois, les hommes du lieutenant-colonel Ibrahima Sy Mbow ont mis un dispositif pour traquer les bandes qui rodent encore dans le secteur. Le blessé, admis à l’hôpital, l’enquête ouverte suit son cours.

Birama THIOR / Senegal7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE