Partager
ANNONCE

Président de l’Alliance démocratique pour la République (Ader), Cissé Kane Ndao est assigné en justice, pour le délit de diffamation, par le Président du conseil d’administration (Pca) de la Rts, le journaliste Ndiogou Wack Seck.

Selon les informations de WalfQuotidien lu par senegal7, ce dernier a instruit ses avocats d’intenter une action en justice, pour laver son honneur. Tout est parti d’une longue contribution publiée le 3 février dernier sur le site d’informations Leral, où le concerné s’est permis d’avancer de fausses allégations, sans fondement, sur la personne de notre confrère de la télévision nationale. Ladite contribution est intitulé : «Les dérives et les abus du régime mackyen, faire face pour l’honneur !». Voilà qui vaudra à Cissé Kane Ndao, dans les prochains jours, une comparution devant le Tribunal correctionnel de Dakar. Il risque une condamnation pouvant aller jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et une amende pécuniaire, ainsi que le prévoit le Code pénal. Quelques passages des propos incriminés : «… Nous ne pouvons pas penser que le vrai Macky Sall est celui-là qui votait sans carte d’identité, armait Ndiogou Wack Seck pour injurier les gens avec son torchon de ‘Il est Midi’ et ravalait sa dignité à force de suppliques et de génuflexions pour une promotion quelconque (…)».

Senegal7

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE