Partager

Le Président de la République invite opposition à des discussions beaucoup plus responsables. Non sans s dire prêt à revoir à la baisse, le 1% (65 000 signatures de parrains) exigé à chaque candidat pour participer à la Présidentielle.

« Si l’opposition pense que le taux de 1% est élevé, on peut le réduire à 0,5% ou 075%. Tout cela est possible. Mais on ne peut pas que comprendre que l’opposition exprime pas c qu’elle veut et tente de dire que le projet de loi ne passera pas », a martelé le Chef de l’Etat dans L’Observateur.

Senegal7.com

senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE