Partager

L’opposition regroupée sous la bannière  du Front démocratique et social de résistance nationale (Fnr)  a manifesté, ce vendredi après-midi, de la place de l’obélisque à la RTS. En effet les Sénégalais ont répondu massivement à l’appel. Les leaders du Fnr ont fustigé avec la dernière energie la gestion nébuleuse du pays par le Président Macky, l’absence de démocratie consistant au tripatouillage institutionnel et l’emprisonnement d’opposants, entre autres.

Ce vendredi, l’opposition regroupée sous la bannière du Front démocratique et social de résistance nationale (Fnr) a réussi le pari de la mobilisation dans l’après-midi de la place de l’obélisque au rond point de la RTS. En effet  tous les leaders du Fnr ont réussi à installer la peur dans le camp du pouvoir  en mettant à nu les dérives on ne peut plus autoritaires du Président Macky et de son pouvoir. Pour le leader de Pastef, Ousmane Sonko, la meilleure formule aujourd’hui est d’opposer une réponse politique au régime en place. Il en est de même pour Doudou Wade du Pds qui a indiqué que notre Etat de droit est aujourd’hui à  Terre. Le leader de la République des valeurs, Thierno Alassane Sall  a quant à lui, opposé l’affaire Prodac qui traine un passif de 29 milliards de FCFA contre moins de 2 milliards pour le maire Khalifa Sall. Ainsi, avec une forte mobilisation des jeunes, des vieux et des femmes, les leaders de l’opposition se félicitent de leur marche qui s’est soldée par un succès éclatant. Et à quelques mois de la prochaine présidentielle, le Fnr aura réussi à poser un lapin à un pouvoir qui ne lésine sur aucune prouesse  pour imposer ses desseins par un tripatouillage institutionnel.

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE