Partager
Publicité

Même s’il est avéré que l’Inspection générale des Finances est sous la tutelle d’Amadou Bâ, ministre de l’Economie ,des Finances et du Plan, il n’en demeure pas moins vrai que le Président de la République et le Premier ministre peuvent également l’actionner. Mais il semble qu’avec l’affaire Mame Mbaye Niang, c’est l’argentier de l’Etat qui a  tout actionné.

L’Inspection générale des Finances est la clef de voûte des Organes de contrôle. Ce qui en l’espèce confère  des super pouvoirs  à l’argentier de l’Etat qui est habilité au même titre que le chef de l’Etat et le Premier ministre, à la mettre en branle. Et comme également le ministre des l’Economie, des Fiances et du plan  constitue la porte d’entrée et de sortie de l’Inspection générale des Finances (IGF),cela signifie en clair que l’affaire Mame Mbaye Niang a bel et bien été actionné par Amadou Bâ. En tout cas pour l’heure, c’est à une vraie « secousse sismique » dont  les sénégalais assistent à l’interne même du camp de la majorité qui, contres vents et marées, fera tout son possible pour étouffer certains dossiers à forts parfums de malversations financières. Et pour être clair, seuls les opposants ou autres ‘empêcheurs de tourner en rond’ qui vont en prison. Mais les gens du pouvoir, on s’arrange toujours à tout meubler dans l’impunité totale. C’est cela le Sénégal, sous l’ère Macky Sall. Révulsant non !

Publicité

Senegal7.com

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE