Partager

 

Le syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal (Sudes) a organisé jeudi un point de presse. L’objectif est de situer les responsabilités suite à la mort de l’étudiant Mouhamed Fallou Séne suite aux échauffourées avec les forces de l’ordre à l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint Louis. 

S’il y a des responsables de la mort de l’étudiant Fallou Séne, ils sont à chercher du coté du Rectorat et de l’Etat. Tel est l’avis des membres du Sudes qui soutiennent dans les colonnes de l’observateur que « n’eut été l’aval du Recteur » le pire aurait été évité.

Les syndicalistes n’y ont pas allé par quatre chemins pour impliquer l’Etat dans la responsabilité que nul ne souhaite endossée au regard de sa sensibilité.

« Nous exigeons la mise en place immédiate d’une commission d’enquête indépendante et l’intégration du Sudes parmi les membres de la commission » a déclaré Oumar Dia qui croit dure comme fer que la « responsabilité du gouvernement dans la mort de Fallou Séne est totale ».

Pour rappel, Fallou Séne a été tué par balle réelle le 15 mai dernier à l’Université Gaston Berger de saint Louis.

Birama THIOR

 

senegal7.com