Partager
Publicité

Moustapha Diakhaté, chef de cabinet du Chef de l’Etat Macky Sall appelle à la retenue relativement au meurtre de Mariama Sagna, responsable politique de Pastef à Keur Massar. Pour ce proche de Macky, il faut éviter les insinuations.

Responsable du Pastef à Keur Massar, Mariama Sarr a été retrouvée morte alors qu’elle revenait d’un meeting de leur parti dans cette commune d’arrondissement de Dakar. Elle était âgée d’une trentaine d’années. Selon des médias sénégalais, l’enquête ouverte dans cette affaire a permis d’arrêter un charretier, alors que le leader de PASTEF, l’ancien inspecteur des Impôts Ousmane Sonko demande que « toute la lumière soit faite » dans cette affaire.
Le chef de cabinet du président de la République, réagissant à certaines déclarations, a appelé à la retenue et demandé aux uns et aux autres de « ne surtout pas tomber dans des insinuations » pouvant laisser penser que ce crime peut relever de motivations politiques. Selon Moustapha Diakhaté dont les propos sont rapportés par la Radio futurs médias (RFM, privée), il peut s’agir d’un « crime crapuleux » même si la victime est une responsable d’un parti de l’opposition. Il a demandé que cette affaire soit laissée entre les mains des enquêteurs et de la justice, pour le bien du Sénégal a-t-il dit, tout le monde ne pouvant s’introniser selon lui procureur ou juge. Le Front patriotique pour la défense de la République (FPDR), regroupant plusieurs partis de l’opposition sénégalaise, parlant de cette affaire, estime que les circonstances dans lesquelles Mme Sagna a été tuée « ne peuvent que nourrir des soupçons légitimes ».

Publicité

Assane SEYE-Senegal7

 

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE