Partager
Publicité

Les retraités du Sénégal vont enregistrer une hausse de 5% sur leurs pensions à partir de ce mois d’octobre. Mieux, une pension minimale va entrer en vigueur.

Au finish, aucun retraité ne va plus percevoir, dorénavant, une pension inférieure à 35 000 F Cfa au Sénégal, a annoncé Mamadou Racine Sy, Président du Conseil d’administration (Pca) de l’Institut de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres). Celui-ci a d’ailleurs, entamé une tournée nationale sur la Pension minimale, ce mardi 9 octobre 2018 pour vulgariser ces décisions prises en faveur des retraités. Des décisions qui, dit-il, permettent de lutter contre la précarité.

 ‘’On voyait à l’Ipres des pensions de 5 000, 6 000 et 10 000 F Cfa. Ce qui était véritablement un problème social. Parce qu’avec des pensions de moins de 5 000 F Cfa on ne peut pas assurer son minimum vital. C’est pourquoi, le président Macky Sall a décidé de la mise en place de la pension minimale de retraite. Et le Conseil d’administration de l’Ipres a fait sienne cette décision du président et a voté à l’unanimité la mise en place de cette pension qui sera effective à partir de 2019 comme prévue par la loi des finances. Nous allons également corréler cette pension minimale à une augmentation de 5% sur l’ensemble des pensions, aussi bien sur les ayants droit directs que sur les veuves et orphelins. C’est dire donc que ce sont deux mesures qui ont été prises. Il s’agit d’une part la pension minimale qui est devenue définitive. Cette mesure touche plus de 30.000 retraités’’. 
  
‘’C’est une mesure qu’il convient de saluer. Parce qu’elle réduit la fracture sociale. Et c’est également un moyen de lutter contre la précarité pour les personnes du 3e âge. Nul n’ignore et le chef de l’État en premier lieu, que ce sont les retraités qui assurent encore les dépenses de la famille. C’est donc, dans ce souci-là que cette mesure a été prise’’, a-t-il confié.

Publicité
Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE